Partagez | 
 

 Le dernier ennemi qui sera tué, c'est la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Every breath you take, smoke the darkness. »
avatar

Ian L. Hoover
« Every breath you take, smoke the darkness. »

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : tueur à gage au service du Conseil
ϟ SANG : mêlé mais se dit pur
ϟ OU ES-TU ? : dans les rues de Londres
ϟ HUMEUR : sombre

ϟ MESSAGES : 195
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Le dernier ennemi qui sera tué, c'est la mort. Mar 26 Mar - 10:57

Ian L. Hoover
NOM COMPLET ϟ Ian Luke Hoover AGE ϟ 24 ans MÉTIER/ANNÉE D'ÉTUDE ϟ Tueur à gage au service du Conseil SANG ϟ Pur ALIGNEMENT ϟ Pro-pur SITUATION MARITALE ϟ En couple GROUPE ϟ Mangemort

Quelles sont tes particularités ?
Ce n'est pas tant la beauté brute d'un parfait bellâtre. C'est ce mystère qui se dégage de lui. Cette démarche souple et assurée, d'une classe et d'une élégance rare. C'est ce regard, à la fois dur et rieur, cette expression sur son visage qui donne l'impression qu'il se détache de tout et de tout le monde. Ce sont ces yeux bleu qui, lorsqu'ils se posent sur vous, vous désarçonnent et vous perturbent. Ces muscles saillant à l'apparence si durs et pourtant qui peuvent être si tendres. Ces mains viriles, dessinées et sexy. Ian dégage ce mystère, cette attraction quasi immédiate. Depuis toujours il est avantagé par son physique, sa taille de 1 mètre 90 et son sourire charmeur. Aucun défauts en apparence, ou peut-être juste cette cicatrice sur sa joue gauche, faite des années auparavant lorsqu'il s'était fait attaqué par un chien. Mais cela n'en rajouterait-il pas à son charme ? Il s'habille de manière assez simple, mais toujours avec énormément de classe. Ian est donc le genre d'homme qui attire le regard, qu'il soit critique ou appréciateur.

Et quel est ton tempérament ?
Jeune Ian était un garçon joyeux et rêveur. Adolescent, il prit vite conscience de son potentiel auprès des filles et devint un véritable séducteur. Assez lunatique, il différait en tous points de son frère jumeau, Jared. Lui était nonchalant, Jared était passionné. L'un flemmard, l'autre surexcité. L'un posé, l'autre habité... Le sorcier faisait toujours attention à son image et à son physique. Parfois narcissique, il ne manquait pas de confiance en lui et se laissait porter là où la vie l'emmenait.
Depuis la mort de Jared tout a changé. Plus aucune trace de bonheur sur son visage. Juste persiste cet air désinvolte, qui, si à l'époque était charmeur, ne fait aujourd'hui que ressortir l'ombre qui plaine sur lui. Violent, Ian est devenu haineux envers la race humaine et surtout envers ces sang de bourbe qui ont causé sa perte, la perte de sa moitié, de sa vie... Il n'a plus qu'une chose en tête: la vengeance. En véritable machine à tuer il abat sans pitié ses victimes, puisant dans cette cruauté ce qu'il lui faut pour survivre.

à propos de vous
PRÉNOM/PSEUDO ϟ Alice & Lullaby.
AGE ET RÉGION ϟ 20 ans j'habite en Midi-Pyrénées !
NIVEAU DE RP ϟ je fais du rp depuis 4 ans et environs 30 lignes par post
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ SC ? ϟ Via Jason un co fondateur
QU'EST-CE QUI VOUS A POUSSÉ A VOUS Y INSCRIRE ? ϟ Les poils d'Alec
CODE ϟ Cool
CÉLÉBRITÉ DE VOTRE AVATAR ϟ Gaspard Ulliel
CRÉDIT DE VOTRE FICHE ϟ tumblr.


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.

Ma couleur de dialogue:
 


Dernière édition par Ian L. Hoover le Lun 20 Mai - 5:00, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
« Every breath you take, smoke the darkness. »
avatar

Ian L. Hoover
« Every breath you take, smoke the darkness. »

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : tueur à gage au service du Conseil
ϟ SANG : mêlé mais se dit pur
ϟ OU ES-TU ? : dans les rues de Londres
ϟ HUMEUR : sombre

ϟ MESSAGES : 195
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Re: Le dernier ennemi qui sera tué, c'est la mort. Mar 26 Mar - 11:12

Il était une fois...

Voldemort est réduit à néant et le monde sorcier est en paix alors que Ian n'est encore qu'un bébé. Déjà Jared est à ses cotés, présence rassurante à cette solitude qui l'angoisse. Ils sont nés pour être ensemble, c'est une évidence que nul ne peut nier. Chaque étape de l'enfance est affrontée à deux. Ce qu'on est mieux à deux face au monde ! Ils ont onze ans lorsqu'on leur enlève leur père, ancien mangemort mis en cause après la chute du lord. L'intervention du Ministère consistait à embarquer le chef de famille à Azkhaban mort ou vif. C'est mort qu'ils l'emmenèrent après que celui-ci eût tenté de s'échapper, abattu devant les deux jumeaux serrés l'un contre l'autre. Tout deux gardèrent une trace indélébile de ce jour tragique, se transformant en une sorte de folie pour Jared. Il avait toujours été un enfant à part, dans une réalité parallèle, mais c'est cet événement qui généra ses troubles de l'humeur. Un jour joyeux, un jour sauvage. Il n'y avait que Ian pour l'apaiser. Leur éducation et la mort de leur père leur permirent d'avoir une idée très précise sur les sang de bourbes. Les deux frères passèrent leur enfance à lire les livres de la bibliothèque de leur père qu'il connaissaient presque par coeur. Ils avaient tout de suite été fascinés par le monde de la magie, leur ambition grandissant de jour en jour. Si pour Ian c'était uniquement pour assouvir sa soif de connaissance et pour se sentir supérieur, il savait bien que son frère y voyait un autre but. Depuis l'assassina de leur père, il n'avait qu'une obsession : le venger. Il savait que ça lui prendrait des années, mais il était déterminé. Ian lui le laissait faire sans rien dire. Un soir la folie de Jared atteint son paroxysme. Ian s'était fait attaquer par un chien et avant que celui-ci n'ait le temps de réagir, une énorme balafre traversait sa joue gauche. Il aurait très bien pu se soigner rapidement, mais Jared ne supportant pas de voir une cicatrice les différencier, s'arma d'un couteau et s'entailla la joue à son tour, afin qu'ils restent semblables.
Leur scolarité à Poudlard se déroula de manière opposée. Jared, chef du clan pro-pur, s'impliquant toujours toujours avec énergie dans la lutte contre les né moldus et cherchant à venger son père. Ian, papillonnant à gauche à droite, allant même jusqu'à se rapprocher dangereusement d'une née moldue, Rae, évidemment sans que ça se sache.. Ils terminèrent leur septième année dans la confusion, alors que le Conseil prenait de plus en plus de place au sein de Poudlard. Jared rejoignit immédiatement le clan des Mangemorts, alors que Ian, poussé par son jumeau et Lola, ne savait vers quoi engager son avenir... Puis tout se précipita. Le Conseil frappa la communauté sorcière dans un coup décisif. Qui aurait cru que Jared, si doué, si intelligent, soit tué lors d'un affrontement ? La vie s'arrêta.
Pourquoi le monde continuait-il de tourner ? Pourquoi chaque matin les gens autour de lui s'attaquaient à leur tâches quotidiennes ? Pour la première fois de sa vie il se sentit seul. Terriblement seul. Son âme était brisée en deux à tout jamais. Il n'aurait surement jamais vu le bout du tunnel sans Lola. Si ses paroles ne parvinrent pas à l'apaiser, elles lui permirent de se relever. Un autre homme se dressait alors à ses cotés, bien plus sombre, bien plus cruel. Il s'accrocha à l'idée futile que la vengeance parviendrait à combler son immense chagrin. Au fond il savait qu'il avait tord, mais cette pensée était si douce, si tentatrice comparée à celles qui l'assaillaient sans cesse. Il rejoignit le camp des Mangemort toute trace de doute effacée et devint rapidement une terrible machine à tuer. La peur et la détresse présente dans les yeux de ses victimes ne parvint pas à briser un homme déjà détruit. Ils vécurent donc avec Lola, tels Bonnie and Clyde, se nourrisant du sang de leurs ennemis. Il ne savait dire ce qu'il ressentait pour elle mais ce qui était sûr c'est que désormais il ne pouvait se passer d'elle.
Pourtant elle l'abandonna. Il se réveilla un matin et elle n'était plus là. Prit de panique il la chercha partout, sans trouver une seule trace de sa belle. Avait-elle quelqu'un d'autre dans sa vie ? Lui était-il arrivé quelque chose ? Cette pensée éveilla des vieux démons et surtout une douleur insupportable. Il ne souhaitait pas perdre à nouveau une personne qui lui était chère. Trois mois durant il ne cessa de la chercher, d'espérer qu'un jour elle réapparaîtrait. Il cru mourir, et tua pour apaiser ses émotions qui le détruisaient à petit feu. Et puis elle fut là, comme si elle n'était jamais partie. Il ne savait pas où elle était partie et il ne le lui demanda pas. Elle était là, et c'est tout ce qui comptait.


i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.

Ma couleur de dialogue:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Le dernier ennemi qui sera tué, c'est la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Undertaker Vs Triple H
» Le dernier steak sera mien #dyjun
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Sorbet Citron  :: Administration :: Les première année, par ici ! :: Le botin des sorciers !-