Partagez | 
 

 Turn On The Light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
S H O W • M U S T • G O • O N
avatar

Lola Dinéstiné
S H O W • M U S T • G O • O N

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Traque les anciens résistants
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Londres
ϟ HUMEUR : Angoissée

ϟ MESSAGES : 1086
ϟ RÉPUTATION : 109



MessageSujet: Turn On The Light Sam 4 Mai - 21:47

Lola Dinestiné
NOM COMPLET ϟ Lola Dinestiné AGE ϟ 24 ans MÉTIER/ANNÉE D'ÉTUDE ϟ Mangemort SANG ϟ Pur ALIGNEMENT ϟ Pro-Pur SITUATION MARITALE ϟ En Couple GROUPE ϟ Mangemort

Quelles sont tes particularités ?
Petite, blonde, le teint pale, Lola a tout d'une poupée. Des yeux étonnamment bleu dans lesquels de nombreux hommes se sont perdus. Lola est de celles qui font se retourner les gens dans la rue. Sa beauté a quelque chose de troublant. De gênant. Le moindre de ses gestes est déconcertant. Elle inspire une certaine pudeur que, pourtant, elle n'a pas? Soutenir son regard, quand on ne la connait pas, n'est pas chose facile. Tout cela, c'est la vie. Lola aurait pu avoir une vie parfaite. Une vie heureuse. Elle avait tout. Mais elle n'a pas saisi sa chance. Drogue, alcool, sexe. Elle n'a cesser de chercher les limites pendant plusieurs années, marquant son visage des séquelles d'une adolescence difficile. Cette pudeur qu'elle inspire, c'est de la crainte. La crainte de ce que l'on lis sur le visage: la lassitude, la fatigue, les épreuve de la vie et le dégout de ce monde. Tant de chose qu'on ne s'attend pas a trouver sur le visage d'une femme de 24 ans. Tant de chose qui font peur, au fond. Les séquelles de la drogue ont peu à peu disparut. Ses cheveux ont retrouvé leur brillance et leur souplesse suite a des années d'abstinence. Les cicatrices se sont refermés. Mais il y a de ces cicatrices qu'on ne voit pas, qu'on devine seulement. Celles qui, une fois faites, ne disparaissent jamais.

Et quel est ton tempérament ?
On ne peut pas dire que tout individu a bon fond. Si c'est le cas pour la plupart des gens, Lola ne fait pas parti d'eux. En dehors de son monde rien n'a d'importance pour elle. Rien ne mérite son respect. Elle agit comme une pétasse mais n'en est pas une. La pétasse cherche à être le centre de tout, idolâtrée et enviée de tous. Ce n'est pas le cas de Lola. L'ex Poufsouffle agit pour elle, se fichant de l'avis et de l'approbation des autres. Seuls de rares personnes comptent à ses yeux. Elle serait capable de beaucoup de choses pour ces gens là, et leur donne autant qu'elle peut. Pourtant, étrangement, elle a dû mal à leur faire confiance. Tout est si vite arrivé après tout. Mais au fond, c'est en elle qu'elle n'a pas confiance. Elle a toujours cherché à se faire détester, fuyant le contact et les amis, n'acceptant que rarement l'amour qu'on voulait lui donner afin que personne ne puisse voir ses failles. Plus que n'importe qui, Lola cache sa fragilité derrière un cynisme et une méchanceté arrogante à toutes épreuves. D'ailleurs, jusqu'à aujourd'hui, malgré les blessures et les coups durs, elle est encore là, puissante et imprévisible.

à propos de vous
PRÉNOM/PSEUDO ϟ Toujours Lola
AGE ET RÉGION ϟ 19 et Lyon
NIVEAU DE RP ϟ Bah je ne compte plus, je dirais 4 ou 5 ans maintenant. Mais j'en sais rien ! En tout cas, je peux faire des longs Rp quand j'en ai l'envie et l'inspiration, mais parfois, j'ai du mal à faire 10 lignes..
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ SC ? ϟ C'est un ancien membre qui me l'avait conseillé. J'ai testé et je suis restée ! shah
QU'EST-CE QUI VOUS A POUSSÉ A VOUS Y INSCRIRE ? ϟ L'ancien membre et le design de l'époque qui était trop mignon !
CODE ϟ Validééé
CÉLÉBRITÉ DE VOTRE AVATAR ϟ Brittany Snow
CRÉDIT DE VOTRE FICHE ϟ Google Image


© TAZER.

i'm the one in a million
everyone wants something. there's a million in one, but i'm the one in a million. you can be a stray, underneath the radar, diamond in the rough, but that's still not enough. i'm feeling like i'm the one in a million. i'm the real thing, i can see it. i'm standout, no concealing it and i'm feeling like i'm the one in a million.


Dernière édition par Lola Dinéstiné le Sam 4 Mai - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sorbet-citron.forumactif.org/
S H O W • M U S T • G O • O N
avatar

Lola Dinéstiné
S H O W • M U S T • G O • O N

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Traque les anciens résistants
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Londres
ϟ HUMEUR : Angoissée

ϟ MESSAGES : 1086
ϟ RÉPUTATION : 109



MessageSujet: Re: Turn On The Light Sam 4 Mai - 21:48

Il était une fois...


John Dinestiné raya les quelques mots qu'il avait réussit poser sur son parchemin et le froissa en boule dans le creux de sa main. Il n'arrivait pas à mettre des mots sur sa pensé, à trouver les excuses à la hauteur du mal qu'il faisait. Sa famille avait choisi pour lui? Tant pis. Il la haïrait.
Prenant son manteau des mains du majordome , il sorti, refusant le cognac que celui-ci lui tendait. Il transplana jusqu'au chaudron baveur et ne s'arrêta pas jusqu'à être dans les rues étrangement vides de Londres. Le ciel, épais et gris semblait faire fuir les piétons qui s'entassaient dans des bars dont la chaleur créait de la buée sur les vitres. Resserrant son manteau contre lui, il accéléra et entra aussi vite qu'il pût dans un taxi. Miraculeusement sec, John concerta le tableau des arrivés et se dirigea vers le quai n°7. Il sourit, se rappelant sa jeunesse à Poudlard où, à chaque vacances, il courrait d'un quai à l'autre, impatient de rejoindre son école.
Son sourire mourra sur ses lèvres quand il aperçu une femme, enroulée dans un manteau éliminé, elle regardait autour d'elle, perdu et inquiète. Il s'approcha de sa futur femme, résigné à la détester. Prenant une valise, il retourna aussi vite qu'il était venu à sa demeure, sans même se retourner pour voir sir elle le suivait.



Deux semaines plus tôt:

Une femme entra précipitamment chez John Dinestiné, et ne quitta le foulard qu'elle portait sur la tête qu'une fois la porte fermée, à l'abris des regards. Elle chercha des yeux son amant mais il n'était pas dans le gigantesque hall de sa demeure. Pas plus que son majordome. Elle avant prudemment, sentant une ambiance lourde et inquiétante. Elle n'osait pas faire de bruit et avança a pas feutré jusqu'au salon, où elle était sûre de trouver le bel homme. Assis sur un fauteuil, il échangeait des mots violent avec sa mère dont seule la tête apparaissait dans les flammes. Il s'aperçut de la présence de sa maîtresse et, d'un mouvement de bras, chassa mère et serviteur de la pièce. Il ne restait qu'eux deux et la nouvelle que John allait lui annoncer.
Elle s'installa sur l'accoudoir, aussi près de lui que possible, mais il se décala. Il s'éloignait d'elle... Agacée, elle s'assit sur le canapé qui lui faisait face et pris le verre qu'une femme au service de John lui tendait. D'ailleurs, celui-ci ne la regardait pas. Les secondes duraient des heures et elle commençait à s'inquiéter sérieusement quand il se décida enfin à desceller ses lèvres.

Furieuse, elle sortit du manoir quelques minutes plus tard, sans prendre la peine de se couvrir la tête. D'ailleurs, elle était tellement furieuse qu'elle oublia son foulard. Elle fit deux pas dans le parc qui servait de jardin et transplana, sans même prendre la peine de regarder si quelqu'un la regardait.

John, lui, but son verre d'un traite et pris sa tête dans ses mains. Il bouillait d'une rage plus contenue que sa maîtresse. Sa mère lui avait annoncé, tard tard dans la matinée qu'elle avait trouvé une solution pour qu'il ai un fils, puisqu'après tout, à 34 ans, John les faisait attendre pour un hériter, quelqu'un qui porte le nom de la familles la suite! Aussi, Madame Dinestiné, dans sain austérité et sa sévérité avait condamné John à un avenir qu'il n'avait pas espèré pour lui. Elle avait fait venir une sorcière de Russie, qu'il épouserait. Une femme qui n'avait jamais appris à contrôler ses pouvoirs, qui serait perdue et dépendrait de son mari. Quel a avenir..


15 mois plus tard, John sorti de l'hôpital, à moitié amusé et à moitié furieux. C'était une femme. C'est ses parents qui en seraient heureux! Lola. Il n'avait pas eu son mot a dire quand au choix du prénom, et Irina, au final, c'était avéré plus combative et déterminée  que sa mère ne l'avait prévu. Il avait résisté au début, tenté de la détester. Mais au fil des semaines, il avait fini par se lasser. La guerre était fatigante et de plus, elle ne lui apportait rien d'autre que de la frustration. Non, il n'etait pas amoureux d'elle, mais un attachement était apparut entre eux. Une résignation à être heureux malgré la situation. Il se sentait lié à elle par la vie, et maintenant par un enfant.

À 11 ans, Lola perdu son père, tué par le mari de son ex maîtresse. Le deuil fut difficile à faire pour la poufsouffle qui pleurait un père et un modèle. Sa mère, qu'elle aimait pourtant beaucoup, ne lui suffisait pas. Elle était gentille et prévenante, ce que Lola n'était pas. Elle rêvait de marcher sur les traces de son père, de devenir mangemorte, et n'aurait supporté de vivre comme sa mère. Les mois passaient, pansant peu à peu les blessures de celle qui devenait une adolescente.

Drogue, sexe, alcool. La jeunesse de Lola n'avait rien à envier aux campus américain. Une vie que, pourtant, aujourd'hui, elle regrettait. Elle avait cru faire les bons choix. Ou, tout du moins ne pas l'avoir, le choix. Mais c'était une erreur, une excuse pour ne pas faire les choses telles qu'elles devaient être faites.

Lorsque la guerre débuta, celle de l'ombre, celle qui niait, Lola prit très vite le parti des mangemorts et lutta avec beaucoup de ses camarades pour la ségrégation des sang de bourbe. De ça, elle ne regrette rien. Et ne regrettera jamais: elle a été élevé comme ça. Les idées de son père était les sienne, et la mort de celui-ci n'y changeait rien, au contraire. C'est d'ailleurs dans ce contexte qu'elle retomba sous le charme de Ian. Ian, son premier amour.. Elle l'avait connu sous toutes ses formes: Ian amoureux, Ian distant, Ian à nouveau proche, Ian déterminé, Ian détruit... Elle n'avait pourtant jamais cessé de l'aimer, et c'était promis, aujourd'hui, de le garder près d'elle jusqu'aussi tard qu'elle le pourrait.
Sa septième année connue une fin brutale. Les examens furent négligés face à la menace de la guerre, et elle eu son diplôme sans trop se forcer. Le Monde Magique était sur le point de basculer. Qui aurait pu se soucier de leur ASPIC?
Quand la guerre éclata, elle rejoint le camps des Mangemorts. Face à leur cruauté et leur intolérance, Lola compris que sa mère ne serait pas en sécurité à Londres. malgré qu'elles ne fussent ni du même monde, ni du même tempérament, la séparation fut douloureuse. Elle réussit a renvoyer sa mère en Russie, près d'une famille que Lola ne connaissait pas. Elle se senti abandonnée, orpheline. Le manoir lui semblait effrayant et, les moindres recoins qu'elle connaissais par coeur, menaçants.

A la fin de la guerre, Ian emménagea avec elle. Elle passa les plus beaux mois de sa vie, heureuse d'un monde qui lui convenait, et ayant une personne à ses cotés pour partager ce bonheur. Pourtant, il fut de courte durée.

De profil, Lola souleva son pull jusqu'à sous sa poitrine, et contempla son ventre rebondis et son nombril, qui sortait étrangement. Elle ne pleurait pas, non. Elle était résignée. Résignée à sauver Ian, le bébé, et son couple. Elle se retourna sur on lit, jeta encore deux ou trois sous-vêtement dans le sac ouvert et parti, sans se retourner. Elle aurait perdu son courage si elle avait vu la bosse creusé dans le matelas par Ian, ou encore le simple mot qu'elle lui avait laissé, abandonné sur la table de nuit. "Je t'aime." De tout ce qu'elle avait voulu lui dire, elle n'avait pu écrire que cela. Elle n'avait pas pu se résoudre à lui dire qu'elle reviendrait. Elle ne pouvait lui faire ça. Le lui écrire n'aurait fait qu'empirer les choses. Il aurait été obligé de l'attendre. En droit de lui poser des questions à son retour. Lola ne voulait pas lui mentir. Elle se refusait à lui dire qu'elle était enceinte, c'était trop dur. Trop dur à dire, et trop dur à assumer.

Elle parti durant trois mois. Trois mois pendant lesquels elle vécu l'Enfer. La première semaine, elle trouva refuge chez sa famille de Russie.  Ils ne l'aimaient pas. Ils étaient tous si différents d'elle. Même sa mère semblait changer, et, dans son pays, avait le courage de reprocher à Lola ce qu'elle n'avait jamais réussi a lui reprocher en Angleterre. Abandonnée par sa propre famille, Lola du se résoudre à se débarrasser de l'enfant seule. Fuyant la Russie pour retourner en Angleterre, elle loua un appartement miteux chez les moldus, et par la magie, rejeta son enfant. Elle resta quelques semaines de plus chez les moldus, ne pouvant se résoudre à reposer les mains sur une baguette qui avait tué une partie d'elle et, pire, une partie de Ian. Fragilisée, elle s'exila, allant de villes en villes, jusqu'au jour où elle ne pu plus rester éloignée de Ian plus longtemps.

Devant son ancienne maison, elle tremblait, n'osant pas rentrée. Pour la première fois depuis longtemps, une larme coula sur ses joues creuses, et elle allait s'enfuir de nouveau quand elle entendis sa voix. Son coeur sauta dans sa poitrine et elle se retourna. Il était là, parlant à un ami qui remontait l'allée à ses cotés. Elle baissa les yeux, n'osant croiser son regard. Et, quand elle les releva de nouveau, son ami avait disparut. Il ne dit rien, la pris par le bras et l'entraina à sa suite dans la demeure. Ils ne parlèrent pas. S'il ne cria pas, il n'eu aucun geste montrant qu'il l'aimait encore non plus. Elle se coucha et trouva e-le sommeil rapidement. Quand elle se réveilla, il n'était pas à ses cotés. Lola comprit rapidement qu'il ne l'avait pas rejointe durant la nuit. Elle descendit timidement l'escalier, ne se sentant plus chez elle. Etrangère. La vie changeait si vite.. Tout à coup, elle prit peur. Peur qu'il ai trouvé quelqu'un d'autre avec qui vivre. Elle entra dans la cuisine. Elle compris. Deux couverts était dressé. Il n'avait pas dormi avec elle. C'était fini. Elle allait se retourner quand il entra, beau, et surtout, seul. Son coeur relâcha alors qu'elle n'avait même pas eu conscience qu'il s'était serré aussi fort.
C'etait pour celle qu'il avait préparé tout ça. Et c'était elle qui, contre son torse, retrouvait à nouveau un bonheur quasi parfait. Il ne demanda rien. Lola et Ian reprirent leur vie comme si ces 3 derniers mois n'avait pas existé.
Pourtant, un manque persistait dans le coeur de la blonde. Elle savait que c'était l'absence de son enfant qui l'empêchait parfois de dormir. Mais elle ne pouvait se confier à celui avec qui elle avait pourtant toujours tout partagé. Son secret la rongeait petit à petit. Elle savait qu'un jour, elle lui dirait, ou qu'il comprendrait. Les visites d'Emily et de son enfant se faisaient de plus en plus régulièrement. Il ferait le lien, tôt ou tard. Mais elle ne se doutais pas que ce fut si tôt...


(J'ai changé deux ou trois
details de la vie de Lola qui était un peu
tiré par les cheveux ou simplement parce
que j'ai trouvé des choses plus logiques,
mais ça n'a aucun impact sur sa vie
aujourd'hui, dans la façon que
je l'ai faite évoluer.)


© TAZER.

i'm the one in a million
everyone wants something. there's a million in one, but i'm the one in a million. you can be a stray, underneath the radar, diamond in the rough, but that's still not enough. i'm feeling like i'm the one in a million. i'm the real thing, i can see it. i'm standout, no concealing it and i'm feeling like i'm the one in a million.


Dernière édition par Lola Dinéstiné le Lun 6 Mai - 6:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sorbet-citron.forumactif.org/
D. & L. ϟ The night that rises
avatar

Diane E. Grey
D. & L. ϟ The night that rises

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Ministre de l'Education Magique
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Au Ministère
ϟ HUMEUR : Massacrante

ϟ MESSAGES : 763
ϟ RÉPUTATION : 3



MessageSujet: Re: Turn On The Light Dim 5 Mai - 1:46

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOUHLALALALA WELCOME BACK LOLINETTE


je suis reconnaissante de l'amour que vous avez pour moi. nous sommes un baiser fiévreux, jamais il ne s'éteint, toujours il brûle. puisse embrasser notre destin, d'une éternel goûte de jasmin, sentez, sentez. vous êtes l'encens de mes nuits, la parfum de mes jours, rien n'est plus bon que vous.
“votre chère épouse.” .narnienne.
Revenir en haut Aller en bas
« Mon nom est narcisse »
avatar

Emily D. Trudgow
« Mon nom est narcisse »

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Vice présidente au Magenmagot
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Au Ministère dans une salle d'audience
ϟ HUMEUR : Angoissée

ϟ MESSAGES : 966
ϟ RÉPUTATION : 12



MessageSujet: Re: Turn On The Light Dim 5 Mai - 6:55


Rebienvenue parmi nous
Me tarde de lire ta nouvelle présentation !



Ma couleur de dialogue:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort condamnée
avatar

Cameron E. Hayes
Mangemort condamnée

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Mangemort
ϟ SANG : Pur.
ϟ OU ES-TU ? : Saoule dans un bar.
ϟ HUMEUR : Ivre morte

ϟ MESSAGES : 353
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Re: Turn On The Light Lun 6 Mai - 1:04

Rebienvenuuuuuuuue parmi nous Lolinette
J'ai hâte de voir ce que Lola va devenir
Revenir en haut Aller en bas
S H O W • M U S T • G O • O N
avatar

Lola Dinéstiné
S H O W • M U S T • G O • O N

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Traque les anciens résistants
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Londres
ϟ HUMEUR : Angoissée

ϟ MESSAGES : 1086
ϟ RÉPUTATION : 109



MessageSujet: Re: Turn On The Light Lun 6 Mai - 4:37

Merci !!


© TAZER.

i'm the one in a million
everyone wants something. there's a million in one, but i'm the one in a million. you can be a stray, underneath the radar, diamond in the rough, but that's still not enough. i'm feeling like i'm the one in a million. i'm the real thing, i can see it. i'm standout, no concealing it and i'm feeling like i'm the one in a million.
Revenir en haut Aller en bas
http://sorbet-citron.forumactif.org/
D. & L. ϟ The night that rises
avatar

Diane E. Grey
D. & L. ϟ The night that rises

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Ministre de l'Education Magique
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Au Ministère
ϟ HUMEUR : Massacrante

ϟ MESSAGES : 763
ϟ RÉPUTATION : 3



MessageSujet: Re: Turn On The Light Lun 6 Mai - 6:56

Je viens de finir de liiiiiiire cheers
Pour moi tout est parfait ! J'ai beaucoup aimé l'histoire et l'évolution surprenante de Lola ! C'est trop triste .. mais ça donnera lieu à de supers Rps j'en suis sûre

Je valide donc ta fichette ! Rebienvenue Lolinette


je suis reconnaissante de l'amour que vous avez pour moi. nous sommes un baiser fiévreux, jamais il ne s'éteint, toujours il brûle. puisse embrasser notre destin, d'une éternel goûte de jasmin, sentez, sentez. vous êtes l'encens de mes nuits, la parfum de mes jours, rien n'est plus bon que vous.
“votre chère épouse.” .narnienne.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turn On The Light

Revenir en haut Aller en bas
 

Turn On The Light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light ♣ C.J Snow
» Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.[terminé]
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Sorbet Citron  :: Administration :: Les première année, par ici ! :: Le botin des sorciers !-