Partagez | 
 

 Pour le meilleur et pour le pire [Pv Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pure-blood: Good seed makes good crop
avatar

Alec S. Bradford
Pure-blood: Good seed makes good crop

ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Entrain de trimer au Ministère ...
ϟ HUMEUR : Indifférente

ϟ MESSAGES : 2307
ϟ RÉPUTATION : 45



MessageSujet: Pour le meilleur et pour le pire [Pv Léo] Mer 4 Sep - 14:37




Léonora & Alec


«On aime d’abord par hasard, Par jeu, par curiosité, Pour avoir dans un regard Lu des possibilités»


C’était un dimanche ensoleillé comme tant d’autres et un rayon était parvenu à franchir la barrière des rideaux en arrachant au jeune homme endormi un petit grognement mécontent. La maison était silencieuse, mais par la fenêtre entre-ouverte s’engouffrait le bruit étouffé de la rue. Instinctivement, Alec tendit le bras vers sa femme, mais sa main ne se referma que sur le drap froid. Ouvrant un œil, il mit un certain temps à émerger des bras de Morphée et ce n’est que de longues minutes plus tard que le jeune homme se redressa en baillant. 10h…Léonora devait être à son café, elle s’y rendait de plus en plus souvent le dimanche matin, prétextant avoir à remplacer ou surveiller ses employés. Il se mit machinalement à jouer avec son alliance.
Les choses n’allaient pas au mieux entre eux, mais là il allait vraiment commencer à croire qu’elle l’évitait. Après leur mariage ils avaient pourtant pris l’habitude de si rendre ensemble pour y prendre leur petit déjeuner. Il faut dire que les deux sorciers n’avait pas tellement l’occasion de passer du temps ensemble. Leur boulot respectif ne leur laissaient que peu de répit et il devait y ajouter le temps passer à satisfaire les demandes des Grey. Le dimanche était devenu leur jour, celui où il pouvait se retrouver, mais depuis quelques semaines elle s’éclipsait avant son réveil. Entre ça et les nuits qu’il lui arrivait de passer hors de chez eux, il ne savait plus quoi penser.
Une petite moue sur les lèvres, il quitta son lit et traversa la pièce jusqu’à la salle de bain où il s’enferma. L’ancien Serpentard en ressorti une quinzaine de minutes plus tard, les cheveux encore humides. Il enfila une paire de pantalons, une chemise dont il retroussa les manches, des chaussures au bol et se passa une main dans les cheveux afin d’y remettre un semblant d’ordre. D’un coup de baguette il fit le lit et sortit de l’appartement qu’ils occupaient dans un quartier chique de la capitale.

Il transplana au Ministère, vu que sa femme l’avait délaissé Alec pouvait bien se permettre ce petit arrêt. Il devait passer chercher quelques documents, histoire de faire un peu diminuer la pile de dossier qui inondait son bureau. Le week-end le Ministère était quasiment désert et donnait une impression de tranquillité absolue. Pas de note ministérielle qui vous siffle aux oreilles, pas de bruit de talon claquant dans le hall, pas de brouhaha permanant, bref, le calme absolu et bénéfique. Le jeune homme fourra au pif quelques dossiers a sous son bras et ressortit du bâtiment en essayant d’éviter de croiser toute personne susceptible de lui adresser la parole. Heureusement ce n’était pas trop difficile, même les fonctionnaires les plus assidu semblaient avoir déserté les lieux aujourd’hui.
Une fois dans la rue, un choix s’imposa bien vite à lui. Devait-il rentrer ou se rendre au café de Léo ? Il avait initialement prévu de travailler un peu à la maison, mais finalement son estomac criait famine et il espérait tout de même pouvoir passer quelques instants avec sa femme.

En arrivant devant le café, il ne put réprimer une mimique de désapprobation. Le jeune homme avait reconnu 3 nés-moldus attablés sur la terrasse et le manque de discernement de sa femme le pris encore une fois de court. Il n’avait rien contre le café en lui-même, mais cette lubie de vouloir à tout prix accueillir tout un chacun lui restait en travers de la gorge. Plus sérieusement, avec un poste comme le sien, laisser le petit commerce de sa femme être infesté par des Sang-de-Bourbe ce n’était pas du meilleur goût et les ragots commençaient à circuler. Enfin, ils avaient déjà parlé de ça et ce genre de discussions avaient rarement une fin heureuse. Ce n'était pas tout à fait le moment de recommencer.
Il passa donc la porte d’entrée du café sans plus. Répondant aux salutations de quelques serveuses, il s’approcha du comptoir où il voyait Léonora aux prises avec la machine à café. Il déposa ses dossiers sur le zinc et en fit le tour. Un sourire étira lentement ses traits en la voyant finir la mousse d’un capuccino. Elle était vraisemblablement trop concentrée pour le remarquer et il en profita donc pour se placer derrière son dos et lui prendre la tasse des mains avant d’y tremper ses lèvres.

-Délicieux. Exactement ce qu’il me fallait.

Il se pencha pour l’embraser et s’écarta en vitesse avant qu’elle ne puisse lui reprendre la boisson.

fiche par century sex.




Edit d'Emily: 748 mots → plus de 500 mots = 40pts


Dernière édition par Alec S. Bradford le Sam 7 Sep - 14:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
The one that went wrong ~
avatar

Léonora L.-Bradford
The one that went wrong ~

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Propriétaire d'un café sur le Chemin de Traverse
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Dans les rues de Londres
ϟ HUMEUR : Joyeuse

ϟ MESSAGES : 2257
ϟ RÉPUTATION : 59



MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire [Pv Léo] Jeu 5 Sep - 2:39

Neuf heure. Léonora se réveilla en sursaut, une fois de plus. Des mois qu'elle dormait mal, qu'elle passait ses nuits à ressasser des idées déprimantes. Tout allait mal. Elle n'était plus la jeune fille épanouie et aimée de tous qu'elle avait été, non, maintenant ce n'était qu'une femme comme tant d'autres, coincée dans un mariage malheureux et qui ne se plaisait pas dans sa vie professionnel. Comment en était-elle arrivé là? Il y avait un temps où elle avait pensé être heureuse avec Alec, où elle avait sincèrement pensé pouvoir restaurer leur amour de jeunesse. Les premiers mois avaient été heureux, mais la réalité les avait vite rattrapé, et aujourd'hui elle préférait l'éviter que d'accepter que ce mariage n'allait nul part. Ne pas accepter la défaite, sauver les apparences, toujours.
Son café, dans lequel elle se réfugiait la plupart du temps, ne l’intéressait plus. Elle était heureuse de voir son entreprise si prisée, mais elle ne pouvait refouler ce sentiment qui lui disait que propriétaire de café n'était pas un métier pour elle, pas pour toujours. Ennuyée, elle était profondément ennuyée, à un tournant de sa vie où elle se posait tant de questions existentialistes qui n'allaient nul part.

Alec était à côté d'elle, encore profondément endormi. La belle le regarda un instant, vide, et se leva. Sans un bruit, elle se prépara rapidement et sortit bien vite, transplanant sur le Chemin de Traverse. C'était un beau dimanche matin du mois de Septembre, le soleil était déjà radieux, et les sorciers nombreux. Léonora entra dans son Café et salua les vendeurs, ainsi que les clients, donc la plupart était déjà des habitués. L'endroit était à moitié plein, et c'était tant mieux, un peu de travail lui permettrait de se vider la tête. La belle prit des commandes, prépara, servit, elle discuta avec quelques sorciers et s'étonna de se trouver de si bonne humeur malgré tout.  Sa journée, qui avait bien mal commencé, semblait s'arranger un peu.

Elle prit une nouvelle commande et prépara rapidement un Capuccino, le sourire aux lèvres, ne s'attendant pas du tout à ce que quelqu'un vienne le lui piquer des mains. Elle laissa échapper un bruit d'incompréhension et se retourna. Délicieux. Exactement ce qu’il me fallait. Et merde. C'était forcément quand elle commençait à apprécier sa journée que la réalité devait la rattraper. Alec était là, si beau et si élégant. Elle se laissa faire lorsqu'il l'embrassa et le laissa s'éloigner avec la tasse, préférant en préparer une autre que démarrer les reproches. Reproches qui, elle le sentait, ne tarderaient pas à venir de toute façon, vu les nombreux né-moldus qui étaient dans le Café. Chaque fois que c'était le cas et qu'Alec était là, c'était un sujet qui tombait forcément. Alec .. Quelle surprise. Tu veux autre chose? Elle se fit aimable, préparant la tempête qui allait venir. Un sourire plus faible se dessina sur son visage alors qu'elle quitta le comptoir pour servir ses clients. Je suis surprise de te voir ici, je pensais que tu avais beaucoup de travail au Ministère. Elle fit un signe de tête vers les dossiers posés sur le comptoir. Tu ferais peut-être mieux de t'y mettre, utilise l'arrière boutique si tu veux, il n'y a personne. Son regard se fit pressant, elle ne voulait pas de lui ici, pas aujourd'hui. Elle voulait du calme, penser à autre chose, se sortir de ses moments avec lui qui, dernièrement, n'étaient remplis que de silences pesants ou d'engueulades mémorables.

Edit d'Emily: 748 mots → plus de 500 mots = 40pts


Gotta be down because I want it all. It started out with a kiss, how did it end up like this. It was only a kiss, it was only a kiss ..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://sorbet-citron.forumactif.org
Pure-blood: Good seed makes good crop
avatar

Alec S. Bradford
Pure-blood: Good seed makes good crop

ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Entrain de trimer au Ministère ...
ϟ HUMEUR : Indifférente

ϟ MESSAGES : 2307
ϟ RÉPUTATION : 45



MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire [Pv Léo] Sam 7 Sep - 14:19




Léonora & Alec


«On aime d’abord par hasard, Par jeu, par curiosité, Pour avoir dans un regard Lu des possibilités»


Eh bien quel accueil…
Alec la laissa servir quelques clients sans pour autant la quitter des yeux. Elle était aimable, souriante, mais il la sentit soudainement étrangement agitée. Il prit place sur l’un des tabourets du comptoir et commença machinalement à se mordiller les lèvres. Alors qu’elle revenait vers lui, il répondit à sa première question tout en ne cessant de la fixer.

-Il te reste un cupcake au citron ?

En attendant qu’elle le lui serve, il continua de siroter son capuccino, l’air un songeur. Ce n’est que lorsqu’elle lui proposa de se rendre dans l’arrière boutique pour travailler qu’il comprit. Pas besoin de prétexter une certaine tranquillité, elle ne voulait tout simplement pas de lui ici, il avait saisi. Le jeune homme aurait du s’en douter, ces derniers temps ils évitaient effectivement de se voir trop souvent, mais c’était la première fois qu’elle lui demandait carrément de dégager. Une mimique ressemblant vaguement à un sourire étira un instant ses lèvres et il baissa la tête vers son cupcake. Il le scruta un instant, s’amusant avec  la cuillère avant d’en prendre un morceau qu’il enfourna aussitôt. Mâchant consciencieusement le petit gâteau, il releva lentement les yeux vers Léonora et plongea un regard glacé dans le sien.
Eh bien il n’était pas décidé à la satisfaire. Il était là, et il allait y rester, que cela lui plaise ou non. L’ancien Serpentard avait tout d’abord planifié de passé tout simplement en coup de vent, mais à voir la réaction de la belle blonde ses mauvais côtés lui criaient de s’éterniser. Les serveuses qui d’ordinaire ne se gênaient pas pour intervenir dans leurs conversations ou du moins venait échanger quelques mots avec le couple semblaient se tenir à l’écart ce matin. Sentant certainement la tension qui naissait peu à peu entre les deux sorciers.

-Non, je crois je suis bien là. Et puis tes clients ont au moins le mérite de ne pas faire trop de bruit. Il faut bien leurs laisser ça.

Il s’était promis en arrivant de ne pas aborder ce sujet, de se taire, de laisser filer pour aujourd’hui, mais c’était sorti tout seul sans qu’il puisse s’en empêcher. Comme si, se sentant rejeté, il recherchait le conflit pour contrebalancer. Sans véritable raison, il commençait à sentir poindre de l’agacement. Lui d’ordinaire si calme et maître de lui, perdait pieds à toute vitesse.

-Tu préfères peut-être leur compagnie, je comprends que tu viennes te réfugier ici du coup.

Et voilà, ça allait encore dégénérer. Mais quelle belle journée en perspective...

fiche par century sex.




Edit d'Emily: 422 mots → plus de 350 mots = 20pts
Revenir en haut Aller en bas
The one that went wrong ~
avatar

Léonora L.-Bradford
The one that went wrong ~

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Propriétaire d'un café sur le Chemin de Traverse
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Dans les rues de Londres
ϟ HUMEUR : Joyeuse

ϟ MESSAGES : 2257
ϟ RÉPUTATION : 59



MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire [Pv Léo] Mar 17 Sep - 6:20