Partagez | 
 

 Réveil matinal - Astoria & Stella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elève de Gryffondor
avatar

Stella S. Galactica
Elève de Gryffondor

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : 7ème année
ϟ SANG : Sang Mêlé
ϟ OU ES-TU ? : Près du feu au château
ϟ HUMEUR : Comme sur un balai !

ϟ MESSAGES : 30
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Réveil matinal - Astoria & Stella Dim 2 Fév - 23:40

Réveil matinal. - Astoria & Stella

Je n'arrêtais pas de me tordre dans mon lit, dans tous les sens. Sur le ventre, sur le dos, sur le côté gauche, le côté droit. Bientôt, j'arrivais même à me retrouver la tête au sol, les jambes pendantes sur le lit, dans une position lascive, très mollassonne. J'étais sortie de mon sommeil depuis quelques heures, et la petite pendule sur l'un des murs du dortoir affichait 5:15. Génial. Je m'imaginais déjà en cours d'Histoire de la Magie, le filet de bave coulant lentement le long de mon menton. Je n'avais pas eu de devoir particulier, mon emploi du temps à venir n'était pas palpitant, et dans l'ensemble, je pouvais d'hors et déjà prévoir qu'il s'agirait d'une journée parfaitement insipide et sans intérêt. La vie ne pouvait pas être remplie de joie et de fun tous les jours, ça aurait été trop beau. En soupirant, je tirais les rideaux en velours pourpre de mon lit à baldaquin, et enfilait un débardeur noir, qui traînait dans ma valise, assez mal rangée. Je m'habillerais plus tard, pensais-je en enfilant le bas de mon pyjama à tartan gris. J'attrapai un chouchou, m'attachai les cheveux en une queue de cheval haute, un peu ébouriffée, puis je sortis du dortoir en silence, en espérant ne pas réveiller mes camarades de septième année.

Dans la salle commune, il n'y avait pas âme qui vive. Cela me faisait commencer la journée dans une solitude morose, et je détestais être seule. Cette vision m'angoissais et me mettais de mauvais poil. J'observais tout autour de moi la tapisserie, La Dame à la Licorne,  en touchant du doigt sur un morceau de mur le sabot d'une des licornes représentées. Le feu avait été éteint pendant la nuit, sûrement par les elfes de maison, et on pouvait encore voir le bois calciné, accompagné de plusieurs feuilles partiellement brûlées qui avaient été jadis un devoir raté d'un des Gryffondors. J'aurais pu descendre dans la Grande Salle pour me chercher quelque chose à manger, mais j'étais encore mal réveillée, et ma bouche pâteuse signifiait que j'étais encore dans un état "d'émergement" à retardement. Je pris place dans l'un des fauteuils de la salle commune, l'un des fauteuils près de la cheminé, et j'attrapais un livre qui avait été oublié par un élève de troisième année la veille, comme je pouvais le lire sur la première page vierge de l'ouvrage. Apparemment, il y avait une certaine manie chez les plus jeunes à toujours marquer leurs affaires, de peur de ne jamais les revoir. Mais généralement, dans cette école, lorsque l'on perdait quelque chose, de n'importe quelle façon, celle chose finissait toujours par revenir à son propriétaire, comme un chien égaré qui retrouverait subitement son chemin. Un livre assez peu divertissant, qui expliquait les bases d'une potion à matières multiples, sorte de recette de cuisine ennuyeuse dont j'avais déjà le secret.

J'étais incollable en potion. J'avais prit l'option avancé pour mes Aspics de cette année, en sachant pertinemment que je n'allais pas avoir besoin de travailler beaucoup plus. De toutes façons, je n'avais pas eu le droit de poursuivre la Métamorphose après mes BUSE's, après avoir reçu l'une des seules notes négatives de mon examen, un joli Piètre ornant mon relevé de notes. Je relisais ses recettes en me souvenant des premiers cours, de mes premières années à Poudlard, qui pour moi, était l'un des endroits les plus merveilleux qui puisse exister sur cette petite planète.

Soudain, je sentis une présence derrière moi. La sombre expérience qu'avait vécu ma famille m'avais doté de quelques réflexes en matière de défense, ce qui parfois pouvait s'avérer utile, ou stupide, selon l'occasion; J'avais bondit hors du fauteuil et avait pointé ma baguette à quelques millimètres du nez d'une vieille amie à moi : Astoria. Elle était rentrée la même année que moi à Poudlard, mais avait refait une sixième classe cette année là, à cause d'un drame qui avait eu lieu dans sa famille, et qui l'avait beaucoup touché. Elle était une fille pour qui j'avais une grande affection, et l'une des rares à connaître mon histoire dans son intégralité. Je plaquais une main sur mon cœur et rangeai ma baguette. "Oui bon hein... Réflexes excuses-moi... Disais-je d'un air boudeur en lui lançant tout de même un petit sourire en coin. Déformation professionnelle. Qu'est ce que tu fais debout à cette heure-ci ?" Je pouvais en faire moi, de la morale, alors que j'étais également réveillée à une heure pareille. Mais j'avais toujours un faux air accusateur sur le visage, qui précédait un sourire enchanté d'avoir cette personne familière en face de moi.

Je me rasseillais, et croisai les bras, après avoir reposé le manuel scolaire de potion. "Encore du mal à dormir ?" lui demandais-je toujours avec une voix s'élevant à peine dans la salle commune, espérant ainsi de pas réveiller les autres élèves qui eux, profitaient encore de leur nuit.
Revenir en haut Aller en bas
http://wadiwazi.tumblr.com/
Tell me I'm your National Anthem ♪
avatar

Astoria S. Caldwell-Isacs
Tell me I'm your National Anthem

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Sixième année à Gryffondor
ϟ SANG : Mêlé
ϟ OU ES-TU ? : Dans la tour des Gryffondor
ϟ HUMEUR : Optimiste

ϟ MESSAGES : 74
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Re: Réveil matinal - Astoria & Stella Ven 7 Fév - 8:19

Il était deux heures du matin lorsqu'Astoria était sortie du dortoir des Gryffondor pour rejoindre le professeur Ninghtingal dans leur lieu de rendez-vous habituel. Les deux jeunes femmes se voyaient régulièrement désormais, à des heures toujours aussi improbables, pour parler de la situation et trouver des solutions ensembles. Elles voulaient regrouper les élèves qui voulaient résister au château, une sorte de nouvelle Armée de Dumbledore, qui deviendrait un jour assez forte pour dire stop. Oh elles étaient bien loin de ça bien sûr, car organiser une telle chose sous les yeux d'Aaron et de Diane Grey était presque impossible, mais elles y arriveraient un jour. Après tout, elles avaient fait beaucoup de progrès depuis qu'elles avaient commencé à se voir. Et puis avec l'évasion d'Abigail D. Kaynes, un vent d'espoir soufflait sur Poudlard, ce qui donnait bon espoir à Astoria quant aux recrus qu'elles pourraient inviter dans son groupe anti-oppression.

Leur rencontre ce soir là dura un certain temps, et il était déjà presque trois heures et demi lorsque la belle retourna dans sa tour, l'esprit plein d'idées et la mine déterminée. La Salle Commune était déserte, on aurait même pu croire que les choses à Poudlard n'étaient pas si mauvaises. Quelques livres traînaient ci-et-là, ouverts sur des sujets d'études, proches de longs rouleaux de parchemins raturés. Des paquets vides de Chocogrenouilles trônaient sur une chaise et des boîtes d'objets de Farce et Attrapes étaient négligemment empilées sur le rebord de la cheminée. Astoria traversa la pièce et regarda par la fenêtre. Il faisait très sombre, et pourtant elle arrivait à distinguer le parc, et la Forêt Interdite au loin. Personne aux abords. Le paysage qui se présentait à ses yeux était magnifique et reposant. Par Merlin, ce que ça faisait du bien d'être un peu seule.

Elle sourit faiblement, songeant qu'elle ferait mieux d'aller au lit. Pourtant, elle voulait rester là, à profiter du calme de l'endroit, juste encore un peu avant de retrouver le brouhaha et la cohue des matinées. Le gros fauteuil au fond de la pièce lui faisait de l'oeil. Usé, troué à certains endroits, il n'en restait pas moins confortable et racoleur, et Astoria se laissa tomber dedans avec plaisir. Elle regarda la pièce, soupirant, et posa sa tête sur l'accoudoir, se sentant partir doucement ..

• • •

Ce sont des bruits de pas qui la réveillèrent, quelques heures plus tard. Astoria ouvrit les yeux, fatiguée, pour distinguer une silhouette féminine au centre de la pièce. La Salle Commune était toujours déserte, il devait être encore bien tôt. Elle se redressa silencieusement et plissa ses yeux. Cette personne de dos ne lui disait pas grand chose. Astoria se leva, faisant son possible pour ne faire aucun bruit, et avança vers ladite personne, sa baguette sortie. Un mètre, puis deux, elle était désormais proche et ..

Oui bon hein... Réflexes excuses-moi... Stella s'était retournée en sursaut, le regard inquiet et la baguette levée. Astoria se tut de surprise quelques secondes, avant d'exploser de rire. Ahahahaha pardon, je .. je .. Ahah t'aurais du voir ta tête ! Stella fit une moue boudeuse qui amusa son amie. Déformation professionnelle. Qu'est ce que tu fais debout à cette heure-ci ? Oups .. La question qui fâche, et à laquelle elle ne devait vraiment pas répondre honnêtement. Un devoir de Métamorphose à finir. J'étais pas vraiment inspirée alors j'ai laissé traîner .. Je l'ai fini tard dans la nuit, et je me suis tout bonnement endormie sur place ! Et toi ? Stella se ressaya et Astoria suivit son exemple en s'installant sur un fauteuil près de son amie. Elle fit un signe de tête vers le livre que l'autre Gryffondor avait posé et, après avoir lu le titre, demanda. Tu cherches à te perfectionner encore plus en potion, au beau milieu de la nuit ?



    ❝ YOU'RE GONNA HEAR ME ROAR  ❞ ▽ Shunshine-Love
Revenir en haut Aller en bas
Elève de Gryffondor
avatar

Stella S. Galactica
Elève de Gryffondor

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : 7ème année
ϟ SANG : Sang Mêlé
ϟ OU ES-TU ? : Près du feu au château
ϟ HUMEUR : Comme sur un balai !

ϟ MESSAGES : 30
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Re: Réveil matinal - Astoria & Stella Ven 7 Fév - 9:48

Réveil matinal. - Astoria & Stella

J’arquais un sourcil à la vue d'Astoria. Une amie de longue date. Je la connaissais depuis la première année. Malheureusement, des drames arrivent dans beaucoup de famille, pas seulement la mienne, et son frère avait perdu la vie l'an passé. Elle avait donc décidé de rester en sixième année, pour rattraper son retard qui avait été dû à ce choc émotionnel conséquent. Ce n'est pas pour autant que je ne lui parlais plus, malgré le fait que nos journées, nous ne les passions plus ensemble, à cause de nos cours différents. J'avais la chance parfois, d'assister le professeur de potion grâce à l'option de potion avancé que j'avais décidé de prendre pour mes ASPIC's, ce qui m'avait valut la peine d'assister à certains de ces cours. Généralement, lors de ceux-ci, je me contentais de ramasser le matériel, d'écrire les devoirs sur le tableau, et de ramasser les devoirs si besoin. Lors des cours avec les premiers années à l'occasion, je les aidais si besoin. On peut dire que la seconde remarque de ma camarade me fit sourire. J'étais loin d'avoir besoin de travailler les potions, et cette remarque semblait plus à de l'ironie qu'autre chose.

Je haussais les épaules en lui montrant la couverture : "Rien qu'un manuel oublié par un élève. Ca remonte à loin !" J'eu un soupire d'envie. Les potions étaient vraiment ma matière favorite, et j'espérais plus tard avoir à m'en servir dans ma vie future. Pourquoi pas en faire mon métier ? Je n'en savais rien, et je devrais peut être y songer avant la fin de l'année, celle-ci se rapprochant de jours en jours.

Malgré tout, je n'oubliais pas ce qu'elle m'avait dit, quand à son réveil si matinal. D'habitude, lorsqu'il arrivait quelque chose à Astoria, j'étais l'unes des premières à être au courant ! Je ne comprenais pas et hésitais à en demander plus. Depuis l'incident familial, j'évitais d'aborder certains sujets, de peur de la vexer ou de la mettre en colère. Je la savais motiver pour certaines causes, qui ne me concernaient qu'à moitié. J'aurais pu m'en mêlé, après tout, mes parents étaient tous les deux des Né-Moldus, qui de nos jours, étaient assez mal vus. Je ne savais même pas ce que devenait mon père, et parfois, j'avouais m'angoisser à imaginer ce qu'il pourrait subir de la part de quelconque tortionnaires. Peut être subissait-il des tortures, ou alors, il était peut être déjà mort, et personne n'avait prit la peine de retrouver son corps. Secouant la tête, je fixais à nouveau mon amie avec un air interrogateur sur mon visage.

"Un devoir de métamorphose hein ?" lui disais-je en plissant mes petits yeux noisettes. Pas mécontente de mon faux air sérieux qui montrait bien mon jeu, déterminé à creusée un peu plus, je reprenais le livre de potion et le feuilletais sans vraiment prêter attention aux pages. Il faudrait que je songe à la rendre à son propriétaire, pensais-je. Je n'aurais qu'à hurler son nom dans la Grande Salle à l'heure du petit déjeuner, et je verrais bien lequel de ces petits garçons deviendraient rouge en premier. Je baillais, le sommeil ne tardant pas à montrer le bout de son nez. "Tu sais c'que c'est... La fameuse période où j'arrive pas à trouver le sommeil. Comme tous les ans." lançais-je en lançant un regard désolé à Astoria, après un énième bâillement. Ce serait bientôt, l'anniversaire, avec de gros guillemets, de la disparition de papa. Je passerais encore bientôt une nouvelle année sans lui, et je me préparais déjà pour les années à venir, ne sachant absolument pas quand ceci finirait par cesser.
Revenir en haut Aller en bas
http://wadiwazi.tumblr.com/
Tell me I'm your National Anthem ♪
avatar

Astoria S. Caldwell-Isacs
Tell me I'm your National Anthem

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Sixième année à Gryffondor
ϟ SANG : Mêlé
ϟ OU ES-TU ? : Dans la tour des Gryffondor
ϟ HUMEUR : Optimiste

ϟ MESSAGES : 74
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Re: Réveil matinal - Astoria & Stella Dim 9 Fév - 3:37

Rien qu'un manuel oublié par un élève. Ca remonte à loin ! Astoria sourit. Elle regarda à nouveau la couverture du livre et se remémora avec nostalgie qu'elle aussi avait découvert les potions avec ce bouquin, il y a de cela bien longtemps. Ce qu'elle avait changé en sept ans .. elle n'était plus cette petite fille aux cheveux hirsutes, curieuse et avide de découvrir chaque recoins de Poudlard, et chaque aspect de la Magie. Elle avait toujours adoré son monde, et toutes les choses fascinantes qu'il avait à offrir -c'était surement en partie pour ça qu'elle se battait tant désormais pour le préserver-. Elle était née dedans, et pourtant un rien l'émerveillait encore, surtout lorsqu'il s'agissait de Métamorphose, ou de Défense contre les Forces du Mal, ses matières préférées.

Son regard se posa à nouveau sur Stella. Leur relation avait bien changée elle aussi, depuis ce jour où elles s'étaient rencontrées, en première année. La blonde avait toujours beaucoup apprécié la compagnie de son amie. C'était une bouffée d'air frai, une amie qui lui était très chère. Elle aimait son humour, sa personnalité, et le fait qu'elles se ressemblent sur certains points, mais qu'elle puisse être aussi différentes sur d'autres. Les deux étaient toujours fourguées ensemble, le fait qu'elles soient toutes deux au même niveau d'étude dans la même maison aidait. Néanmoins ces habitudes et cette proximité qu'elles avaient connus pendant des années avait été quelque peu mis à l'épreuve récemment. Aindreas, son frère, avait été tué par des mangemorts l'année dernière, quelques semaines avant sa femme. Le monde d'Astoria avait été chamboulé comme jamais. Elle avait toujours été mature et consciente de ce qui se passait dans le monde sorcier, mais ces décès tragiques avaient marqué la fin définitive de son enfance. Ça avait été dur, si dur qu'elle n'avait pu retourner à Poudlard pour sa septième année, comme Stella. Elle avait fait son deuil, une année durant, et s'était engagée dans des missions résistantes, aveuglée par la tristesse et la colère, avide de venger la mort de son frère et de sa femme. Elle avait mis sa propre vie en danger, mais maintenant qu'elle avait goutté personnellement à la cruauté du Ministère, il n'y avait plus de retour en arrière ; elle avait décidé de consacrer sa vie à sauver le monde sorcier, et à résister. La haine avait fait place à une détermination sans faille.

Pour ce qui était de Stella et elle, les choses avaient aussi changé. Astoria avait un temps coupé tout contact avec ses amis, avant de revenir progressivement vers eux, peu avant sa nouvelle rentrée. Elle était arrivée en sixième année en septembre, et avait rapidement retrouver ses marques, même si rien n'était plus vraiment pareil. Elle voyait moins Stella maintenant qu'elles n'étaient plus dans le même niveau. Et puis avec tous les devoirs à rendre, c'était de plus en plus difficile de passer du temps ensemble, et lorsque c'était le cas, Astoria sentait bien que son amie évitait de lui parler de sa famille et de ce qui lui était arrivé. Et puis, elle savait que Stella ne partageait pas son point de vue concernant le monde sorcier, et elle avait peur que cela ne nuise à leur amitié. Même si elle devait bien avouer que c'était relaxant d'être avec elle pour cette raison ; elles ne parlaient pas de ça, comme si tout allait bien. Comme si elles étaient juste deux simples étudiantes, vivant pleinement leur scolarité et profitant de leur jeunesse.

Un devoir de métamorphose hein ? Les yeux plissés, le regard suspicieux, Stella la connaissait trop bien pour être dupe. Pourtant, la blonde n'avait vraiment aucune envie de parler de ce qu'elle avait vraiment fait. Elle voyait Stella trop peu ces derniers temps, et là elles avaient enfin un moment à deux, seules ; Astoria voulait juste en profiter et ne pas tout gâcher avec ses projets de rébellion. Surtout qu'elle devait garder ça secret pour le moment. Oui, deux parchemins à écrire sur le sortilège d'Apparition. J'ai retardé ça jusqu'au dernier moment et j'ai seulement commencé hier soir. Ça m'a pris plus de temps que prévu et .. je me suis endormie sur place. Elle haussa les épaules comme pour se moquer de sa propre bêtise et regarda la grosse horloge au plafond. Cinq heures vingt-cing. Elle avait dormi un bon moment. Tu sais c'que c'est... La fameuse période où j'arrive pas à trouver le sommeil. Comme tous les ans. Astoria se tut, interdite. Stella aussi avait vécu un drame personnel important, qui même s'il remontait à loin, était toujours aussi douloureux. Son père avait disparu, il y a de cela sept années, et elle n'avait plus aucune nouvelles depuis. La blonde trouvait qu'elle s'en sortait plutôt bien, et qu'elle avait appris à vivre avec la plupart du temps. Mais lorsque venait la date anniversaire de sa disparition, Stella devenait plus fragile, elle repensait surement à tout ça, ce qui l'empêchait parfois de dormir. Oh .. Je suis désolée Stella. Elle songea au fait qu'elle n'avait pas été là pour son amie l'année dernière, à la même période, et s'en voulu. Comment tu te sens ? Je .. je n'ai pas été là pour toi l'année dernière, pardonne-moi .. Astoria baissa les yeux. Excuse-moi si c'est un sujet que tu ne veux pas aborder ou une question à laquelle tu ne veux pas penser mais .. as-tu déjà songé à essayer de retrouver ton père ?

Spoiler:
 



    ❝ YOU'RE GONNA HEAR ME ROAR  ❞ ▽ Shunshine-Love
Revenir en haut Aller en bas
Elève de Gryffondor
avatar

Stella S. Galactica
Elève de Gryffondor

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : 7ème année
ϟ SANG : Sang Mêlé
ϟ OU ES-TU ? : Près du feu au château
ϟ HUMEUR : Comme sur un balai !

ϟ MESSAGES : 30
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Re: Réveil matinal - Astoria & Stella Dim 9 Fév - 4:53

Réveil matinal. - Astoria & Stella

Elle se sentait peut être coupable de ne pas être avec moi aussi souvent qu'avant, mais je ne lui en tenais pas compte. Elle avait eu son lot de problèmes à gérer, et je la soupçonnais de s'être mêlée directement de ce qui était arrivée à son frère. Je me doutais de quelque chose, mais je ne lui en avais jamais parlé. Pas par peur de la contrarié loin de là, mais je ne voulais pas entendre d'atrocités, de meurtres ou de batailles injustifiées. Elle savait qu'elle pouvait avoir une discution ouverte avec moi, et il relevait de la bêtise de ne pas me parler de ce qu'elle me cachait. Mais je n'étais pas du genre à mettre le couteau, ou la baguette, sous la gorge, pour obtenir des réponses. Elle savait pertinemment que j'étais une personne de confiance, et qu'elle pouvait se confier à moi quand bon lui semblait.

Elle me posa tout de même la question. Le genre de question qui fâche. Qu'est ce qu'elle croyait ? Bien sûr que j'y avais songé. Elle ne savait pas ce que c'était que d'avoir un père travaillant chez les Langues-de-Plombs. C'était un métier à haut risque, aussi risqué que les Aurors, et on ne savait jamais lorsqu'il fallait être au courant de certaines affaires, ou se taire sur d'autres. Mon père avait privilégié le silence, pour protéger sa famille, ce qu'il avait dit à ma mère dès lors qu'ils avaient envisagé d'avoir un jour des enfants, après s'être marié. Ma mère fut toujours très docile à ce propos. À la maison, on savait simplement qu'il partait au travail et rentrait à telle heure. Nous ne cherchions jamais plus loin. Mais parfois, on pouvait entendre d'étranges conversations au coin de notre cheminée, lorsqu'il s'adressait à un collègue du bureau. Nous connaissions beaucoup de ses amis du travail, mais eux aussi, se contentaient de parler de tout sauf de leurs activités.

"Bien sûr que si, mais qu'est c'que tu crois 'toria ? Que je vais me mêler des affaires du Ministère ? Personne ne nous dira jamais pourquoi il a eu avoir à faire avec des Mangemorts. Ma mère s'était mise en colère à l'époque. S'occuper des Mangemorts, c'est l'affaire des Aurors, qu'elle disait. Mais personne ne nous a jamais rien dit. On nous a juste dit qu'il faisait son travail, et que si ça avait mal tourné, ça ne relevait pas du Ministère."

Je soupirais, un peu crispée sur mon siège. Elle savait que je ne donnais jamais mon avis sur la cause, mais parfois, et vu les temps qui courraient, l'idée me frôlait désagréablement l'esprit. J'avais peur qui lui arrive malheur. "Tu sais aussi bien que moi que si des Mangemorts l'ont entre leurs sales pattes, il n'est pas dans une bonne position. C'est un Né-Moldu, tout comme ma mère. Si je venais à m'en mêlé, à leurs yeux je ne suis que le fruit d'une immondice." je lançais en fixant mon amie dans les yeux. Je trouvais ça parfaitement stupide. Du temps où j'étais enfant, je ne me souciais pas de quelle origine nous étions. Je savais que lors de nos vacances d'été, nous rendions visite à nos grands parents, qui étaient des moldus. Tout ce qui m'importait, c'était de savoir que ma grand mère faisait de très bonnes tartes aux pommes dans son four que je pensais immense vu mon âge, et que la piscine gonflable dont mon grand père s'occupait serait prête à notre arrivée. Les barbecues, les partages, les discussions sorciers VS moldus, tout ça était naturel, et en grandissant, je me rendis compte que c'était une richesse culturelle que d'être issue de ces deux mondes à part. Apparemment, le ministère n'était pas du même avis, et au lieu de me rebeller comme beaucoup le faisait ces derniers temps, je n'affichais qu'une mine blasée, complètement impuissante face à tout cela.

"C'est comme si tu essayais de venger ton frère" disais-je d'un air pensif. "À notre âge, qu'est ce que tu veux qu'on fasse ? On ne peut pas sauver le monde à nous toutes seules pas vrai ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://wadiwazi.tumblr.com/
Directeur de Poudlard
avatar

Aaron L. Grey
Directeur de Poudlard

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Directeur de Poudlard
ϟ SANG : Pur.
ϟ OU ES-TU ? : à Poudlard
ϟ HUMEUR : Serein

ϟ MESSAGES : 590
ϟ RÉPUTATION : 1



MessageSujet: Re: Réveil matinal - Astoria & Stella Sam 8 Mar - 1:15

Coucouuu !!

Qu'en est-il de ce Rp ? S'il est terminé veuillez l'indiquer Smile
Mercii


Revenir en haut Aller en bas
The one that went wrong ~
avatar

Léonora L.-Bradford
The one that went wrong ~

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Propriétaire d'un café sur le Chemin de Traverse
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Dans les rues de Londres
ϟ HUMEUR : Joyeuse

ϟ MESSAGES : 2257
ϟ RÉPUTATION : 59



MessageSujet: Re: Réveil matinal - Astoria & Stella Lun 10 Mar - 23:42

Stella ne venant plus, je ne sais pas si je dois répondre ou pas. Je ferais les comptes en danger et ferait en fonction.


Gotta be down because I want it all. It started out with a kiss, how did it end up like this. It was only a kiss, it was only a kiss ..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://sorbet-citron.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil matinal - Astoria & Stella

Revenir en haut Aller en bas
 

Réveil matinal - Astoria & Stella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réveil matinal [Pv]
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Si longtemps! [Stella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Sorbet Citron  :: Bienvenue à Poudlard :: Septième étage & Tours :: Salle commune des Gryffondor-