Partagez | 
 

 Parce que j'ai trop d'imagination ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorcier & Admin
avatar

L. Alexander O'Callaghan
Sorcier & Admin

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Stagiaire à la Gazette du Sorcier.
ϟ SANG : Né Moldu
ϟ OU ES-TU ? : Terré chez Circé
ϟ HUMEUR : Acharné

ϟ MESSAGES : 112
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Parce que j'ai trop d'imagination ♠ Lun 16 Avr - 8:39

♠ Parce qu'il faut bien inaugurer le sujet !

J'me suis toujours dit que je devrais publier dans cette catégorie, non pas que je possède la prétention de dire que j'écris des choses sublimes, mais parce que l'écriture c'est avant tout le partage. Ce sont pour la plupart des textes qui ont plusieurs années , très mal écrits aussi, mais j'espère toutefois qu'ils vous plairont - ne faîtes pas attention à mes idées parfois tordues d'antan xD -


Pour le premier texte, c'est un One Shot entre Bellatrix & Drago ( /ouais j'ai toujours aimé ce couple improbable et trèèès tordu xD ) Il date de trois à quatre ans. Je n'ai jamais pu le finir, à vrai dire je n'ai pas essayé parce que je ne pouvais tout simplement pas lui donner une fin. Je ne sais moi même pas comment il finit, chacun peut l'interpréter de la manière qu'il le souhaite Il y a sans doute des fautes de français, de style et autre alors Mea Culpa J'espère qu'il vous plaira néanmoins ♥️


C’était une nuit froide, une nuit comme on en rencontre souvent en ces temps de guerre.
La ville était pratiquement déserte, les ruelles vides, aucun signe de vie. La population était en ébullition face à la récente évasion de criminels, la mort régnait à présent au dessus de leurs toits.
Plus que les ruelles, les avenues, on craignait par dessus tout le somptueux manoir Malfoy et ses roses lacérantes. Chacun se doutait que celui ci était le repaire de mangemorts et pourquoi pas de Voldemort lui même …

Dans l’immense salon du manoir, s’ attardait une horde de fidèles prêts à recevoir leurs ordres. Le fils du maître de maison soit Drago Malfoy observait chaque scène de son œil de lynx, étudiait chaque attitude. L’être qui retenait le plus son attention dans toute cette salle emplit d’homme était sa ténébreuse tante Bellatrix. Une femme parmi les hommes. Elle lui été inconnue, étant emprisonnée lorsque Drago ne fut q’un petit enfant. Il ne put détacher son regard acier de cette femme qui malgré les années d ‘emprisonnements gardait une certaine beauté. Drago ne put résister à la confondre à sa mère, elles étaient si différentes … Narcissa qui arborait de long cheveux dorés et de magnifiques yeux azur était de loin la plus belle mais pas pour le moins celle que l’on remarquait le plus. Celle qui attirait l’attention de chacun était son aînée, avec ses épaisses boucles brunes et son regard foncé dans lequel vous mourriez.
- Maître, s’il vous plait, donnez moi cette mission, je vous assure que j’y parviendrai dit Bellatrix d’une voix surexcitée.
- Libre que depuis quelques heures mais déjà prête à aller au front, Si chacun était comme toi Bella, mon ascension serait à son apogée à présent dit le Lord noir avec un regard rageur envers ses autres mangemorts. Je sais que plus que quiconque tu souhaites te venger, mais notre vengeance sera lente et fatale. Tiens toi tranquille pour le moment, votre évasion créera bientôt quelques troubles au ministère.
- Oui, maître dit Bellatrix tout en s’inclinant. Le dos courbé, ses boucles cascadant jusqu’au sol , elle offrait ainsi son corps à cet être diabolique dont Drago était sûre, elle aimait. Il n’y avait que l’amour, ce stupide sentiment qui poussait les gens à une telle dévotion, une telle passion qui vous menait droit vers la folie.
- Drago.
Le jeune blond abasourdi par l’appel de son prénom, leva les yeux et rencontra les pupilles rougeâtres de lord Voldemort.
- Il sera bientôt temps que tu fasses à ton tour tes preuves, notre cause à besoin de sang neuf sois en digne.
Narcissa, debout près de son fils lui serra instinctivement la main. Comme toute mère elle avait peur, peur que son fils meurt pour une cause qui ne devrait même pas exister, une cause perdue d’avance …
Le garçon ignora le geste d’affection de sa mère et répondit d’une voix ferme et décidée :
- J’en serai digne, maître.
Ce dernier mot lui brûla les lèvres, lui qui détestait toutes sorte de dévotion et d’obéissance devrait malgré lui « obéir ». Un Malfoy n’appartient à personne et n’appartiendra à quiconque se jura t-il.
Bellatrix tourna son visage vers le jeune homme, jeune homme oui car ce n’était plus le petit garçon quel affectionnait avant son emprisonnement. C’était devenu un bel étalon . Ses cheveux blond descendaient sur sa nuque, ses yeux d’un bleu profond semblait être la porte vers l’océan qu’elle n’avait pas vue depuis des années . Sa chemise laissait entrevoir des muscles saillants, récompenses de dangereuses excursions. La brune prit enfin conscience que son séjour à Azkaban avait été long, extrêmement long …
Lorsque la réunion fut close, chacun retourna à ses appartements et le manoir devint vite silencieux, sauf si l’on écarte les cris de douleur de la jeune fille présente dans la chambre du lord.
Drago, prit d’insomnie sortit de son lit et commença son périple aux travers de son propre manoir, il passait devant chaque chambre, entendait chaque ébat, chaque dispute, chaque violence. Tout les péchés  du monde se trouvaient dans cette demeure, tout les êtres les plus vils que la terre ait connue. Mais il n’avait pas peur, il était né dans tout cela, dans ce merdier qu’ était sa vie. Chacun durant son existence se cherche un but, une mission à accomplir, une famille à fonder. Qu’en était-il de la sienne ? de sa mission fatidique ? C’était comme cela à chaque fois qu’il était seul, sa raison se livrait une bataille dont son cerveau était le théâtre. Sans s’en rendre compte ses pas le menèrent vers les appartements de sa tante. Curieux de savoir ce qui se cachait derrière cette porte d’ébène, il avança prudemment. Le craquement d’une latte de parquet lui arracha un soubresaut au cœur. Plus il approchait de la porte, plus une voix aiguë chantonnait un air grave. Cette mélodie avait des intonations angoissantes, tel un chant funèbre …
La porte étant déjà entrouverte, il se glissa près du seuil. Drago se demandait ce qu’il lui prenait, pourquoi ce soudain besoin d’espionner cette femme qui était aussi sa tante ? Il allait retourner à ses propres appartements lorsque une voix rugueuse l’interpella, le chant avait cessé …

- Cissa, ne t’as jamais appris que ce n’est pas bien d’espionner, Jeune Drago ? Dit Bellatrix d’un ton cynique.
Horrifié d’être pris sur le fait il ne pouvait que jouer les cartes de l’indifférence et de la provocation, bizarrement il choisit la deuxième option .
- Mère ne m'a jamais vraiment rien appris. Dit - il munie d’un rire amer
Bizarrement, la ténébreuse femme se joignit à son rire, malheureusement il n’était pas vrai, pas spontanée … Tout chez cette femme semblait avoir été programmée, ses paroles, ses réactions incomprises, ses célèbres rires hystériques. Cela ne faisait que quelque heures qu’il l’étudiait, comment Drago pouvait t-il si bien la connaître, la déchiffrer ? Cette femme aux multiples facettes …
- Tu es là à présent, entre …
Pendant que le jeune homme entrait dans la chambre, Bella se demanda à son tour : pourquoi elle avait dit cela, pourquoi voulait-elle qu’il entre …
Le beau blond se dirigea d’une démarche nonchalante vers le somptueux lit de la mangemort, les draps étaient défaits, certaines couvertures recouvraient le sol de leurs tissus soyeux.
- Lorsque l’on s’approche du lit d’une femme c’est que l’on a toujours une idée derrière la tête …sourit Bellatrix.
Drago sourit à son tour, la complicité entre eux deux était si étrange, comme si elle avait toujours existé, était-ce cela la famille … ?
- Tu as déjà vu des corps de femmes je suppose, cela ne posera donc pas de problèmes si je me dévête devant toi ?
Drago haussa les sourcils surpris mais ne dit rien, après tout la pudeur, la nudité n’étaient pas des tabous dont on faisait preuve dans l’univers du Lord.
- Faites comme bon vous semble, vous êtes chez vous après tout …
Bellatrix hocha la tête et planta son regard ébène dans celui de son neveu, une étincelle de nervosité prit place aux travers des pupilles de Drago, elle ne laissait pas indifférent ce bout d’homme.
Elle porta ses mains que la bataille avait blessées vers sa poitrine où ornaient quelques boutons qu’elle défit sensuellement. Sa somptueuse robe noire épousait chaque courbe de son corps tandis qu’elle glissait le long de ses hanches pour finir étaler sur le parquet lustré. Elle se retrouva vite nue face à son neveu qui minutes après minutes se vit chanceler à la vision idyllique de cette terrible femme.
Ses boucles ébènes caressaient ses seins rosées donnant un charme érotique au tableau qui prenait vit devant les yeux du beau blond. Ses hanches portaient les marques de la féminité, ses cuisses étaient de terribles armes de charmes, son corps un havre de désir, Bellatrix un monstre simple de plaisir.
Elle ne savait pas ce qui l’a pousser à ainsi charmer ce petit bout d’homme en même temps si grand, si beau, si puissant…Elle ne trouvait les mots pour décrire ce qui se passait en elle. Habituellement elle n’avait que le seigneur des ténèbres en tête, cet être froid, monstrueux et sanguinaire mais face à cet ange d’un blond pur elle ne put que tressaillir d’un on ne sait quoi …
La brune avança vers son lit qui avait précédemment abrité un de ses ébats violent avec un de ses compagnons mangemorts. Elle s’étala de tout son long sur ses draps noir et s’enveloppa de son peignoir d’un vert vif.
- Ne restes pas là, viens donc me rejoindre…
Drago d’habitude si entreprenant, si confiant envers la gente féminine se sentait déroutée face à l’attitude libertine de sa tante, une femme qu’il ne comprenait absolument pas et qu’il ne parviendrait sans doute jamais à comprendre. Il entreprit donc de la rejoindre sur le lit et s’assit timidement sur le bord de celui-ci. Il se mordit la langue de honte, de gène, de colère aussi…quel était cette attitude de gamin, d’adolescent pré pubère ? Bellatrix à travers ses opales nocturnes vit le trouble dont Drago était le prisonnier, un trouble qui se sentait à travers tout son être.
Drago s’allongea près d’elle, ses mèches chatoyantes se mêlant aux épaisses boucles brunes dispersées sur l’oreiller. Sa respiration se calla à celle lente et calme de sa partenaire et il tourna son visage vers celle-ci.
- Vous m’êtes impénétrable, tel un mystère secrètement gardé que je n’arrive pas à percer.
- Est-ce là un compliment jeune Drago dit-elle en remettant en place une des mèches capricieuses du blond.
- Vous êtes la seule maîtresse de ce jugement, à vous d’en juger.
-Tu as tellement grandi lui susurra Bellatrix de sa voix rauque. Elle cala son visage sur le torse de son neveu et continua sur sa lancée :
- Je me sens vieilli. Te voir ainsi rend concret le temps qui à passé.
- Vous êtes sublime, quel que soit votre âge, votre état… Vous êtes lumineuse, ténébreuse…
Blotti l’un contre l’autre, leurs respiration se mêlant, leurs jambes entrelaçaient. Ces deux êtres de la même famille du même sang ne pouvait résister à l’appel, aux signaux que leurs corps leurs envoyaient.
Bellatrix ne pensait pas un jour ressentir une tel émotion, cette même émotion qui s’immiscer en elle, doucement, dangereusement…nostalgie.
Silencieusement, ne sachant pertinemment pas ce qu’il faisait, se demandant s’il n’était pas fou de l’avoir même envisagé. Il déposa ses lèvres sur celle de sa tante…Extase
Ce n’était pas froid, ni dur, ni même aride comme le laissait envisager le tempérament de Bellatrix.
Ce fut doux et léger comme une plume que l’on déposait sur la soie la plus exquise. Ces tendres lèvres qu’il embrassa amoureusement s’entrouvrirent pour laisser la tendre nature faire le reste. Leurs langues se mêlèrent en une danse tortueuse.
Le baiser fini, les deux amants se recouchèrent ne partageant pas le moment béni de l’après premier baiser… Apres tout qui étaient-ils l’un pour l’autre pour partager un tel moment ? … Non, ce baiser n’avait aucune signification particulière, c’était certain. Ce n’était qu’une envie soudaine et sans raison…

Il caressait toujours ses cheveux parcourant de ses mains tremblantes sa chevelure nuit, ses boucles couraient entre ses doigts comme une rivière folle, tout chez cette femme semblait vivre. De la racine de ses cheveux à ses doigts fins possesseur d’une grande force. Il sentait à travers elle une grande force, un esprit vivace et affolant qu’il ne pourrait même pas en songe essayait de s’en saisir…

Une question le travaillait depuis un moment, sifflant à ces oreilles de douces paroles :

- Vous l’aimez ?

Sans prendre garde cette phrase avait prit vie comme quelque chose dont on ne veut pas, quelque chose qui s’immisce en nous et qui laisse de lourdes traces amères…
Aimer ? Sentiment inutile à ces yeux, sentiment que seuls les faibles avaient le loisir d’apprécier. Que lui n’avait jamais vraiment connu, si lui ne le connaissait pas comment elle pouvait-elle connaitre ce sentiment. Ressentait-elle ces émotions qui vous meurtrissaient le cœur, qui vous laissez avide ?
Oui…Bellatrix Lestrange pouvait-elle réellement aimer ? Il n’en était pas certain, il n’était après tout plus sur de rien. Il ne pouvait malgré tout pas empêcher son cœur d’émettre un pincement, une contraction qu’il n’expliquait pas, qu’il ne voulait après tout pas comprendre, c’était beaucoup plus aisé ainsi….



Revenir en haut Aller en bas
« Mon nom est narcisse »
avatar

Emily D. Trudgow
« Mon nom est narcisse »

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Vice présidente au Magenmagot
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Au Ministère dans une salle d'audience
ϟ HUMEUR : Angoissée

ϟ MESSAGES : 966
ϟ RÉPUTATION : 12



MessageSujet: Re: Parce que j'ai trop d'imagination ♠ Lun 16 Avr - 9:44

Aaah décidément tu écris vraiment trop bien à chaque fois on se sent transportée par ce que tu écris, c'est un vrai plaisir !
Après je t'avoue que le couple Bella/Drago ne m'était jamais venu à l'esprit XD et, bon, c'est assez spécial quoi. Le fait qu'ils soient tante et neveu est assez gênant, mais c'est aussi ce qui fait la singularité du texte.
J'espère que tu vas nous montrer d'autres trésors du genre ♥️

EDIT: Tu sais quoi ? ça me donne envie de me remettre à la fanfic xD



Ma couleur de dialogue:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier & Admin
avatar

L. Alexander O'Callaghan
Sorcier & Admin

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Stagiaire à la Gazette du Sorcier.
ϟ SANG : Né Moldu
ϟ OU ES-TU ? : Terré chez Circé
ϟ HUMEUR : Acharné

ϟ MESSAGES : 112
ϟ RÉPUTATION : 0



MessageSujet: Re: Parce que j'ai trop d'imagination ♠ Lun 16 Avr - 10:49

Oh t'es trop mignonne J'suis vraiment touchée ( même si en me relisant, je viens de m'apercevoir qu'il y avait de véritables horreurs xD )
Oui j'imagine xD je crois ne l'avoir jamais vu - si ce n'est dans ma tête xD - Mais j'aime tellement ces deux perso' et j'trouve qu'ils vont tellement bien ensemble - même s'ils sont de la même famille xD -
Ouais faisons dans l'original

Ouii pourquoi pas j'en ai pas mal en réserve, des ébauches ou des chapitres extrêmement long x)

J'avoue que moi aussi, j'ai été prise par la nostalgie fanfiction xD ! Je veuuuux voir les tiennes, je suis sûre qu'elles sont géniales ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
« Mon nom est narcisse »
avatar

Emily D. Trudgow
« Mon nom est narcisse »

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Vice présidente au Magenmagot
ϟ SANG : Pur
ϟ OU ES-TU ? : Au Ministère dans une salle d'audience
ϟ HUMEUR : Angoissée

ϟ MESSAGES : 966
ϟ RÉPUTATION : 12



MessageSujet: Re: Parce que j'ai trop d'imagination ♠ Lun 16 Avr - 21:47

Je comprends le truc xD En out cas c'est super bien écrit

Non mes fanfics sont horribles XDD la principale je l'ai écrite quand j'étais en 3e/seconde, c'est une catastrophe XDDD



Ma couleur de dialogue:
 
Revenir en haut Aller en bas
Directeur de Poudlard
avatar

Aaron L. Grey
Directeur de Poudlard

ϟ ANNÉE D'ÉTUDE/METIER : Directeur de Poudlard
ϟ SANG : Pur.
ϟ OU ES-TU ? : à Poudlard
ϟ HUMEUR : Serein

ϟ MESSAGES : 590
ϟ RÉPUTATION : 1



MessageSujet: Re: Parce que j'ai trop d'imagination ♠ Mar 17 Avr - 0:47

Encore une fois merci

Maiiis noon, je suis sûre qu'elles sont top ! Oh moi aussi je les aie écrite durant cette période
Siiiteeeeuplaiiiiit


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que j'ai trop d'imagination ♠

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que j'ai trop d'imagination ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Personne n’est trop occupé. Ce n’est qu’une question de priorités | Naora
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Sorbet Citron  :: Faites péter la bieraubeurre ! :: The Galery :: Créations littéraires-